Now Reading
« Sur la transversale » de Sami Tlili

« Sur la transversale » de Sami Tlili

Bande annonce

La mère de Sami tlili a toujours refusé de regarder les matchs de foot, et pourtant elle a 3 garçons. En essayant de comprendre les raisons, il apprend que sa mère était syndicaliste en 78, lors des affrontements de l’UGTT avec le régime de Bourguiba. Janvier 78 est marquée par le jeudi noir*, mais également la participation de la Tunisie à la coupe du monde en Argentine. 

Sami Tlili a réussi à créer un joli film documentaire qui fait le parallèle entre la politique, le syndicalisme et le sport. Le film revient sur une période importante de l’histoire de la Tunisie et on ne peut pas ne pas faire le parallèle avec ce que vit la Tunisie en ce moment. 

Dans le documentaire Souhyr Belhssan**,journaliste et défenseur des droits de l’Homme, avait dit en parlant de l’époque « Ces hommes politiques ne correspondaient plus à la réalité du pays« , et c’est toujours le cas aujourd’hui. 

Le documentaire est instructif et passionnant. 

On y retrouve  Fethi Belhaj Yahya, Beji Caied Essebsi, Tahar Belkhoja, Foued Mbazaa, Habib Achour, Hedi Nouira, Gilbert Naccache**, les joueurs de l’équipe nationale de l’époque (Attouga, Tarek Dhiab,…),… 

N’hésitez pas à aller voir ce petit voyage léger dans l’histoire de la Tunisie.

Il est en Compétition officielle aux JCC ( section longs métrages documentaires) et vous pourrez le voir
– Mercredi 30 Octobre à 20h30 à la cité de la Culture
–  Jeudi 31 Octobre à 15h au cinéma le Rio
–   Vendredi 1er Novembre à 18h à CinéMadart

Le film « Sur la transversale » sera en salles à partir du 3 Novembre 2019.

*Le jeudi noir se réfère à la date de la première grève générale qui s’est terminée par un bilan lourd d’au moins 46 morts (le bilan officiel). Zine El Abidine Ben ali était alors à la tête des opérations.

**Souhyr Belhssab était journaliste à l’époque et parle (entre autres) de ses rencontres avec Wassila Bourguiba et avec Habib Achour 

Fethi Belhaj yahya: militant. Il était prisonnier politique  à Borj Erroumi. 

Tahar Belkhoja ministre de l’intérieur de de Mars 73 à décembre 77

Habib Achour était à la tête de l’UGTT de 70 à 78 (dont il est l’un des fondateurs ).

Foued Mebazaa était ministre des sports de 73 à 78

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top