Now Reading
Quand les hommes apprennent que leur femme est enceinte

Quand les hommes apprennent que leur femme est enceinte

Les hommes à qui on a posé la question sur ce qu’ils avaient ressenti quand ils ont appris la grossesse de leur compagne, qu’ils aient 30 ou 60 ans, ont presque tous avoué avoir eu la même réaction étrange:

De la pure panique!!!!

  • Slim: « Je me rappelle très bien de ce moment là. Elle m’a appelé au bureau, surexcitée et m’a annoncé que j’allais être papa. Je ne me souviens pas de ce que je lui ai dit mais je me souviens très bien d’avoir eu l’impression que le sol avait soudain disparu de sous mes pieds et que tombais sans fin. C’était un véritable moment de terreur, primitif, irraisonné, instinctif. J’avais peur. C’est tout ce que je ressentais. »
  • Rached: « Je ne le lui dirai jamais mais quand elle m’a annoncé sa grossesse, ma première pensée a été de m’enfuir. Bien sûr, je ne l’aurais jamais fait mais ça a été une réaction viscérale, instinctive. J’étais en panique. Qu’est-ce que j’allais faire? Je ne savais pas ce que c’était être père. Et si j’échouais lamentablement? »
  • Raouf: »Quand on se marie, on sait qu’on va avoir des enfants un jour mais quand cela devient réel; c’est autre chose. Elle était face à moi et souriait en me l’annonçant. J’essayais de sourire mais ma bouche refusait de coopérer. J’étais tétanisé. Comment allait-on pouvoir gérer ce bébé. On était encore deux gamins. Et puis j’allais devoir la partager alors que jusque là, j’avais été le centre de son univers. Je n’aimais pas du tout cette idée. Elle a remarqué que mon visage était figé et son visage s’est décomposé….ça m’a brisé le cœur de lui faire cette peine. Alors, je l’ai prise dans mes bras et je lui ai menti. Je lui ai dit que j’étais très heureux mais que j’étais tellement ému que j’en perdais mes moyens. C’était un pieux mensonge, un mensonge provisoire parce que quand ma fille est née, j’en suis tombée raide dingue amoureux. »
  • Aziz: « J’ai ressenti beaucoup de choses en même temps. J’étais content…je crois mais surtout super inquiet. Je me suis toujours demandé si c’était une bonne idée de faire naître un enfant dans ce monde. Et il était en train d’arriver. D’un coup, je me suis senti responsable et ça pesait lourd. Mais aujourd’hui, regarder mon enfant grandir est un bonheur et sans hésitation, c’est certainement la meilleure chose qui me soit arrivé. »

Il y a eu quand même quelques papas qui étaient contents tout de suite 🙂

See Also

  • Skander: « Je l’attendais ce moment. On a tout fait pour que ça arrive. Chaque mois je guettais la date prévue de ses règles. Quand 3 mois après nos « essais », ses règles ne sont pas arrivées, j’ai sauté au plafond et couru comme un fou à travers un appart de 80 m². C’était un rêve devenu réalité. J’ai l’impression que je veux des enfants depuis toujours, depuis que je suis tombé amoureux la première fois, à l’adolescence. Pour moi, c’est l’aboutissement d’une histoire d’amour. »
  • Mehdi: « On était mariés depuis 3 ans. Je la suppliais d’avoir un enfant mais elle finissait sa thèse, elle avait un concours à passer, bref, elle avait d’autres projets plus prioritaires. Au bout de 3 ans, elle a enfin accepté d’arrêter la pilule. Au bout d’un mois elle était enceinte. Je ne peux pas décrire ce que j’ai ressenti. C’était comme devenir une sorte de dieu. J’avais donné la vie. L’être qu’elle portait était de moi. C’était magique. Je lui embrassais le ventre comme un fou. »

Quelque soit la réaction initiale, les hommes interviewés sont tous aujourd’hui très heureux d’être papas. La plupart disent que le lien avec leur enfant s’établit au bout de quelques mois quand bébé commence à interagir avec eux. Avant, ils se sentent un peu exclus du rapport fusionnel maman/bébé.

Binetna est un magazine féminin tunisien collaboratif
What's Your Reaction?
Excited
1
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top