Now Reading
Mon conte de fées a tourné au cauchemar!

Mon conte de fées a tourné au cauchemar!

Par Maya M.

J’ai 31 ans. J’ai connu mon mari en 2009. J’avais 24 ans. C’était une grande histoire d’amour, comme celles dans les romans. Il a défié le monde entier pour moi et a même risqué sa vie. Comme ses parents étaient contre notre mariage, il a été en Libye pour y travailler afin de gagner assez d’argent pour assurer notre vie commune, à un moment où la Libye commençait déjà à être instable et où il pouvait se faire tirer dessus à n’importe quel moment C’était mon héros,

On s’est marié il y a 3 ans. Mais le conte de fées s’est très vite transformé en cauchemar. J’ai commencé à me rendre compte qu’il m’avait menti sur plein de choses, comme par exemple sur le fait qu’il était diplômé en informatique où que sa famille avait un projet touristique en cours. Plus je le connaissais plus ses mensonges devenaient nombreux.

Il a totalement changé après le mariage. Il sortait tous les soirs et ne rentrait qu’au petit matin, parfois pas avant 6h. Lui si gentil au début, si attentionné est devenu d’une incroyable méchanceté. Mais le pire restait encore à venir.

Je suis tombée enceinte et j’ai accouché en octobre dernier. Quelques semaines après mon accouchement, il est venu me voir pour me demander d’accepter un divorce à l’amiable « provisoire ». Le plus « normalement » du monde, il m’a expliqué qu’il avait rencontré une femme très, très riche et qu’il devait l’épouser pour la plumer. Il m’a dit que ce serait pour 3 ans max.

Je n’en croyais pas mes oreilles. Et le pire, j’ai découvert que sa famille était au courant de son projet et l’encourageait ! Pourtant sa mère est censée être une femme cultivée, elle est enseignante en français.

Mon bébé avait 5 semaines. J’aurais dû être aimée, choyée, entourée et au lieu de ça j’étais abandonnée. J’ai pleuré des jours et des nuits, pour moi mais aussi pour mon fils qui allait grandir sans père.

Dès que la demande de divorce a été en cours il a quitté la maison, me laissant complètement désemparée. Je ne travaillais pas et je n’avais aucun revenu.

Une semaine avant que le divorce ne soit prononcé, il est revenu, me suppliant de lui pardonner. Désespérée, j’ai accepté. J’étais sans ressources et je voulais que mon fils vive avec son père.

See Also

Après 4 mois il m’annonce qu’il étouffe, qu’il ne peut plus supporter la vie en couple et qu’il savait bien que je ne lui avais pas vraiment pardonné. Entre temps j’avais trouvé du travail et j’ai décidé que de mon côté c’est fini. C’est moi qui veux divorcer. Je ne peux plus pardonner à un homme qui juge que tous ses actes sont normaux. J’ai enfin réalisé que contrairement à ce que je croyais, je ne l’aime plus et je serai mille fois mieux sans lui.

Il sûrement décidé de me quitter quand il s’est rendu compte que je ne gobais plus ses mensonges. Finalement, heureusement qu’il l’a fait parce que je n’aurais jamais eu le courage de demander le divorce même si j’étais malheureuse.

Et au moins, mon petit bout de chou grandira dans un monde serein.

J’ai hâte que le divorce soit prononcé.

Binetna est un site féminin collaboratif

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top