Now Reading
Je fais ressusciter ma libido, lentement mais surement

Je fais ressusciter ma libido, lentement mais surement

Par Dorra BS

Ça commence tout doucement, de manière très sournoise. Comme un glissement de terrain sur des semaines, des mois ou même des années. Et d’un seul coup on se rend compte qu’il y a une grande brèche qu’on ne peut pas colmater rapidement et de manière superficielle. J’ai beaucoup réfléchi à ce qui a pu causer ma perte de libido. Cette libido que j’avais, entre autre au début de ma relation avec mon mari. Celle que je ressentais toujours à fleur de peau, au moindre contact, baiser ou à la moindre caresse.

Et c’est justement ces petits gestes, qui font toutes la différence (pour moi en tout cas), qui se perdent souvent quand on avance dans une relation. On est pris par le quotidien, la fatigue ou le stress et pas seulement du boulot mais du rythme soutenu que mène la plupart des couples de cette génération.

Dans mon cas, rien que la fatigue a provoqué des dégâts. J’avais littéralement de plus en plus la flemme d’avoir des rapports avec mon mari. Je me contentais volontiers d’être simplement dans ses bras ou de l’enlacer.

Le fait que je sois frileuse n’arrange rien à la situation en hiver où je suis emmitouflée comme une momie, donc pas de contact de peau. Et l’été, la chaleur m’insupporte (pas de clim) et l’humidité m’est très désagréable – je deviens toute collante.

Ensuite viennent les enfants. Une grande partie de l’attention, des efforts et de l’énergie d’une mère sont canalisés dans une autre direction, bien loin du lit conjugal. Ajouté à cela, l’altération du physique de la jeune femme que nous avons été – et pas forcément à cause d’une prise de poids. On subit nous-même une transformation et la responsabilité du Foyer (avec tout ce que cela comporte) devient encore plus importante. Les priorités changent.

De son coté, il est très patient et compréhensif. Trop peut-être.

En même temps, quand il en a assez d’attendre que je fasse le moindre signe dans ce sens et me « bouscule gentiment » pour un rapport, il n’y a plus de places aux préliminaires. Le fait que je ne démarre plus au quart de tour (comme lui) me frustre et ça augmente mon blocage qui ne me laisse pas me donner à 100% à ce moment de défoulement et de plaisir intime.

Aujourd’hui, je me suis enfin réveillée de ma torpeur, après presque 4 ans.

See Also

J’ai préféré en parler ouvertement avec lui qui est très ouvert sur le sujet. Maintenant, s’il veut un « Gros câlin 😉 » il doit d’abord assurer de réveiller tous mes sens (« rja3na enflirtiw » comme les ados J entre autres !).

Mais, j’ai aussi ma part de responsabilité. Donc, j’ai essayé quelques trucs et une des choses qui marche bien pour rebooster mes envies et ma libido c’est la lecture de romans dans le style Arlequin ou même plus sensuels et érotiques. J’assure aussi qu’il y ait plus de contact de peau sous la couette (même s’il se plaint de mes pieds glacés).

Ce n’est pas facile, mais ce qui est sûr c’est que je ne regrette jamais une fois l’effort est fourni. Après tout, les vertus du sexe sont nombreuses, ne serait-ce que pour le rapprochement du couple, l’exercice physique, le meilleur sommeil post-rapport et la réduction du stress.
Et puis franchement, il faut se l’avouer, on est vraiment bien après 😉

 

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top