Now Reading
J’ai frappé un homme pour prendre la défense de mon mari

J’ai frappé un homme pour prendre la défense de mon mari

Par Faten Hlali

Mon mari est un personnage public assez controversé. Certains l’aiment, d’autres le détestent. Et parfois, c’est assez virulent.

Il y a quelques semaines, on a été déjeuner chez mes parents. Mon mari m’attendait dans la voiture pendant que je terminais de ramasser les affaires de mon fils, bébé. En arrivant devant la voiture, je vois deux hommes debout juste à côté disant des choses horribles à mon mari. Ils l’insultaient, lui disaient des choses humiliantes et lui ne réagissait pas. assis derrière son volant, je voyais juste sa mâchoire de plus en plus serrée et ses doigts se crisper.

J’ai installé mon fils dans le siège bébé et pendant ce temps là, les inconnus n’ont pas arrêté. Ils n’en avaient rien à faire que j’entende leurs gros mots. J’ai senti la rage exploser dans mon ventre. J’ai vraiment eu des envies de meurtre. J’ai fait le tour de la voiture et sans réfléchir, j’ai sauté sur celui qui disait le plus de vacheries.

J’étais déchaînée, je lui ai griffé le visage, arraché les cheveux, je hurlais comme une hystérique qu’il n’avait pas le droit de traiter mon mari comme ça. On était dans le quartier où j’ai grandi. Wled el houma étaient tous là autour, le gars savait qu’il n’avait pas intérêt à lever le petit doigt sur moi. Ils m’ont laissée me défouler quelques minutes puis ils ont du avoir peur pour le type, je crois que j’aurais fini par lui arracher les yeux. Ils nous ont séparé.

Sur le chemin du retour, je tremblais. J’aime mon mari de toutes mes forces. Ce qu’ils lui ont fait est injuste. Il a été agressé alors qu’il n’a rien fait à personne. Le pire c’est qu’il aurait pu facilement les tuer tous les deux. C’est un boxeur à la base et un coup de sa part les aurait mis à terre mais c’est un non-violent et c’est aussi un homme public avec une image à préserver mais pas moi, moi, c’est lui que je veux préserver et je pourrais tuer pour ça.

See Also

La violence, parfois, est plus que justifiée.

Il s’est avéré que les deux hommes étaient bourrés. Les parents de celui que j’ai frappé ont appelé d’ailleurs quelques jours plus tard pour s’excuser du comportement de leur fils.

Binetna est un site féminin collaboratif
What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top