Now Reading
Elle a quitté son mari « gentil et amoureux »

Elle a quitté son mari « gentil et amoureux »

Emna est mariée à un homme qui l’adore. Ils ont un petit garçon de 3 ans et un joli appartement au Lac. Les deux sont épanouis dans leurs carrières respectives. Elle semble avoir une vie parfaite et pourtant, elle n’est pas heureuse. Elle n’arrive pas à mettre le doigt sur la faille et se déteste d’être une femme « capricieuse et éternellement insatisfaite ».

Elle a des crises d’angoisse et a parfois l’impression qu’elle va mourir tellement elle étouffe, pourtant, elle est sous anti-dépresseurs.

Puis un jour, elle fait une rencontre. Elle croise Sandro. Il travaille pour une ONG et a des yeux aussi bleus que le ciel. Elle tombe tête première dans une passion interdite. Elle se sent revivre même si elle est rongée de culpabilité. Cela dure quelques mois puis Sandro repart dans son pays. Emna tombe alors dans un trou tellement profond qu’elle pense même à en finir avec la vie mais l’idée de laisser son petit garçon orphelin l’arrête.

Elle se décide enfin à aller voir un psychiatre. Et au fil des séances et des mois, elle commence à comprendre, à se comprendre. Elle arrive à mettre le doigt sur ce qui ne va pas, un comportement tellement insidieux, tellement banal qu’il passe inaperçu et que tout le monde juge inoffensif, normal et qui pourtant détruit de l’intérieur.

Son mari est « gentil » et très amoureux de sa femme mais il lui fait sans cesse des remarques sur son physique. Elle a trop grossi. Elle a des petits bourrelets partout. Elle commence à avoir des rides. Elle ne sait pas s’habiller ni se mettre en valeur. En « plaisantant », il la compare aux autres femmes de son entourage, toujours en sa défaveur.

Il fait aussi beaucoup de remarques sur comment elle élève son petit. Elle est trop douce, elle va en faire une « tapette ».

Il dénigre sa famille toujours en « plaisantant », se moquant de ses parents et de ses sœurs.

Jamais frontalement et toujours de manière insidieuse, il trouve le moyen de l’empêcher de voir ses amies. Il a besoin d’elle, son fils est malade, il fait un temps de chien, il y a beaucoup de circulation… Il y a toujours une bonne raison. Elle finit par céder et reste à la maison.

Mais il lui dit aussi qu’il l’aime et lui fait de beaux cadeaux. Il l’emmène dans les meilleurs restaurants et lui offre des weekends et des voyages.

See Also

Et du coup, elle ne peut pas lui en vouloir. Mais à l’intérieur, en sourdine, elle tombe en morceaux.

En témoignant, elle sait que la majorité des gens vont mal la juger et prendre la défense de son mari parce qu’il est très difficile de réaliser cette souffrance continue si on ne l’a pas vécue. Mais elle sait aussi que les femmes qui vivent ça comprendront et c’est pour elles qu’elle témoigne, pour qu’elles aillent trouver de l’aide, pour qu’elles sachent que ce n’est ni inoffensif, ni « normal ».

Emna a quitté son mari. Ils sont en instance de divorce et son entourage pense que c’est elle la « méchante ». Parfois, même elle le pense. Puis quand à la seule idée de revivre avec lui ses poumons se ferment et l’air ne passe plus, elle se dit que non, elle n’est pas folle, ni méchante.

C’est juste une femme en souffrance face à une violence terrible parce qu’invisible.

Binetna est un site féminin collaboratif
What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top