Now Reading
Les humoristes de Juste pour rire dans la vraie vie

Les humoristes de Juste pour rire dans la vraie vie

Par Sonia Bahi

Le festival Juste pour rire a été l’occasion de voir plusieurs artistes sur scène et leurs spectacles. Mais pas seulement. Cela m’a permis de les découvrir également sur le plan humain et ils ont tous quelque chose de spécial.

 

  • D’abord Aziza Boulabiar qui de prime abord est une dame d’un certain âge mais qui en réalité, quand on parle avec elle, a la fraîcheur et la vivacité d’une toute jeune fille avec une naïveté et une innocence touchantes et une profonde gentillesse.
  • Nidhal Saadi est étonnant. Il est très loin de l’image du bad boy de Bayram, dans Ouled Moufida. C’est un garçon adorable, bourré de tendresse qui veut faire plaisir. Ce que j’ai adoré en lui, c’est ce rire facile qu’il a. Il éclate de rire pour un oui pour un non, un vrai bain de fraîcheur.
  • Wajiha Jendoubi est drôle dans la vraie vie aussi. Elle est spontanée, directe et très maman poule. On a tout de suite l’impression de la connaître depuis toujours, comme une amie de longue date qu’on a un peu perdue de vue. C’est le genre de fille qu’on voudrait toutes avoir comme amie.
  • Anthony Kavanagh te met tout de suite à l’aise. C’est comme si tu te retrouvais avec un pote autour d’un verre. Il partage des morceaux intimes de sa vie, ses émotions, ses rêves sans se la jouer star. Au contraire, il n’arrête pas de répéter que si lui avait pu réussir, tout le monde le peut. Sa recette: transformer les rêves en objectifs avec une date butoir. Et avancer même d’un minuscule petit pas dans cette direction. L’univers fera le reste.
  • Pascal Légitimus est tout en simplicité avec un humour très pince-sans-rire.  Il fait tout pour nous faciliter la tâche, toujours avec des petites notes d’humour sans avoir l’air d’y toucher.
  • Jaafer Guesmi te donne tout de suite l’impression d’être un membre de ta famille ou « weld houmték ». Il a ce côté familier, affectueux de gens qu’on a toujours connus. Il a aussi un regard et un cœur d’enfant que tout émerveille.
  • Et puis il y a mon coup de cœur: Lotfi Abdelli. J’ai apprécié tous les artistes, vraiment. Mais lui, pour moi a un petit quelque chose en plus, quelque chose qui donne envie de découvrir l’homme davantage. Il a cette sincérité profonde mais posée, pas celle qui part dans tous les sens et qui déballe des détails intimes. Parce qu’il a la pudeur aussi. Et par dessus tout, il a une intelligence hors du commun et je ne parle pas de cette intelligence qui te permet d’avoir 18 en maths mais une intelligence émotionnelle, intuitive qui lui fait faire les bons choix, écrire les bons textes, trouver le bon dosage. Puis il est calme. Il n’essaie pas d’impressionner ni de convaincre. Il est lui, à prendre ou à laisser. Nous, on prend! 🙂

Au delà du spectacle, le festival a été une magnifique aventure humaine avec une mention très spéciale pour toute l’équipe de Radio IFM qui a fait un boulot colossal pour organiser cet événement avec une passion, un enthousiasme, et une joie de vivre très contagieux!

Articles liés

.

Binetna est un site collaboratif féminin

 

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top