Now Reading
Rencontre avec Anthony Kavanagh

Rencontre avec Anthony Kavanagh

Ce n’est pas une première pour Anthony d’être en Tunisie. C’est déjà la 5ème fois, 4 fois pour des spectacles et une fois en vacances. Il l’aime vraiment ce petit pays accueillant!

On est arrivés avec nos micros et nos caméras dans sa suite. Il nous a proposé de manger quelque chose comme s’il nous recevait chez lui, en toute intimité. Ça tombait bien parce qu’on voulait connaître l’homme encore plus que l’artiste.

Et il a répondu à toutes nos questions avec une sincérité désarmante.

« Quand Kavanagh est amoureux, quel genre d’homme est-il? »

« Romantique, sensible, très à l’écoute. Je veux faire plaisir. Je veux être là, présent. »

« Quel est le geste le plus romantique que vous ayez fait pour une femme? »

« Je vivais en France à l’époque et ma copine était au Québec. On restait séparés pendant des mois, c’était assez difficile à vivre. Pour la Saint-Valentin, on n’allait pas pouvoir être ensemble mais on a décidé de faire comme si. On s’est mis d’accord pour s’habiller comme si on allait sortir et se connecter à 8h via Skype. Ma copine s’est préparée, maquillée comme on avait convenu et à 8h, elle a ouvert Skype, sauf que sa porte d’entrée a sonné à ce moment là. Quand elle a ouvert, j’étais là. J’avais fait des milliers de kilomètres pour passer quelques heures avec elle. J’avais réservé dans l’un des plus beaux resto de la ville. J’avais loué une limousine. J’avais vraiment sorti le grand jeu »

« Le moment le plus triste que vous ayez vécu en amour? »

« J’avais 21 ans. J’étais amoureux fou. On venait de se séparer et j’ai appris qu’elle était déjà avec quelqu’un d’autre. J’ai vécu cela comme une trahison. Même si techniquement on n’était plus ensemble, je me sentais trompé. Comment avait-elle pu me remplacer si vite? J’ai mis 4 ans à m’en remettre, 4 ans pour arriver à aimer, à nouveau. »

« Qu’est ce qui a changé quand vous êtes devenu papa? »

« Tout. Je ne suis plus la même personne. C’est la plus belle aventure. J’en ai encore des papillons dans le ventre, pourtant mon fils a 6 ans et j’ai une petite fille de 6 mois. Cela me donne envie d’être toujours meilleur. Je veux être un bon modèle pour ces petits êtres qui m’ont choisi pour être leur guide. Tout ce que je veux leur apprendre, c’est comment être heureux dans cette société. »

See Also

« Des rêves à réaliser? »

« Des tonnes. Mais le truc, c’est de ne pas les laisser au stade de rêves. Dans ce cas, c’est comme des graines qu’on ne plante jamais. Il faut les transformer en objectifs, avec une date butoir. Et même si la date arrive et l’objectif n’est pas atteint, ça n’a aucune importance, il suffit de mettre une nouvelle date. C’est comme aller d’un point A à un point B. On peut se perdre et se retrouver à un point C. Il suffit juste de regarder à nouveau la carte pour reprendre la bonne direction. Un rêve n’a pas de date de péremption. Un pas, un seul suffit et l’univers se chargera de la suite. Il faut faire confiance. Je rêve de faire du théâtre, du cinéma, de refaire des spectacles en anglais, de chanter, de faire de la musique, d’apprendre à jouer d’un instrument, de visiter encore plus de pays, de faire le tour du monde…et la liste n’est pas exhaustive. Et pour moi, ce ne sont déjà plus des rêves. Ce sont des objectifs déjà en voie de réalisation. »

Maintenant, vous avez la recette du succès testée par Mr Kavanagh himself: transformez vos rêves en objectifs et faites un pas dans cette direction, même un tout petit et gardez la foi!

Articles liés

Binetna est un site collaboratif féminin

 

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top