Enfin! Un congé quand on a des règles douloureuses

Bénéficier de congés payés quand on a ses règles et que l’on a mal, on en a rêvé, l’Espagne a voté pour. C’est une avancée majeure pour les droits des femmes dans le monde du travail.

L’Espagne vient de voter pour un congé menstruel, et devient ainsi le premier pays européen à intégrer le congé menstruel dans sa législation.

Ce congé permettra aux femmes qui souffrent de règles douloureuses, liées à des pathologies comme l’endométriose, de bénéficier d’un arrêt de travail reconnu comme une situation spéciale d’incapacité temporaire. Il sera accordé par un médecin et financé par la Sécurité sociale. Cette mesure vise à éliminer tout biais négatif pour les femmes dans le monde du travail.

Avec 185 voix favorables, 154 contre et 3 abstentions, cette mesure n’a pas fait l’unanimité en Espagne. Certains craignent que le congé menstruel ne freine l’embauche des femmes ou ne les marginalise. Le syndicat UGT a ainsi émis des inquiétudes quant à un possible frein à l’embauche de femmes de la part d’employeurs souhaitant éviter ces absences. Le Parti Populaire a également mis en garde contre les conséquences négatives sur le marché du travail pour les femmes.

Pourtant, cette avancée sociale est un réel pas en avant dans la reconnaissance des problématiques liées à la santé des femmes. Elle marque une volonté politique de briser les tabous et de favoriser l’égalité entre les sexes. L’Espagne se place ainsi en référence dans la défense des droits des femmes en Europe.

See Also
Festival international. de Dougga: Des Spectacles Exclusifs et un rayonnement culturel-économique régional

Le congé menstruel n’est pas une mesure isolée. Il s’inscrit dans un projet de loi beaucoup plus large visant à renforcer l’accès à l’avortement dans les hôpitaux publics, qui pratiquent moins de 15% des IVG dans le pays. Ce texte permettra aussi aux mineures d’avorter sans l’autorisation de leurs parents à 16 et 17 ans, ainsi qu’un renforcement de l’éducation sexuelle dans les écoles et la distribution gratuite de moyens contraceptifs ou de produits d’hygiène menstruelle dans les lycées.

L’Espagne se place ainsi à l’avant-garde de la défense des droits des femmes, et montre la voie à suivre pour les autres pays européens. Cette victoire sociale est une reconnaissance des problématiques liées à la santé des femmes, qui sont souvent minimisées, voire ignorées. Le congé menstruel est un premier pas vers une meilleure prise en compte des femmes dans le monde du travail et de leur santé en général. C’est une avancée majeure pour l’égalité des sexes, qui doit être saluée et encouragée.

What's Your Reaction?
Excited
1
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top