Now Reading
Des femmes décrivent à quoi ressemble l’orgasme

Des femmes décrivent à quoi ressemble l’orgasme

On a demandé à quelques femmes de décrire ce qui se passe dans leurs corps au moment de l’orgasme:

Amira: « Les quelques secondes qui précédent l’orgasme te réduisent à quelque chose de primaire, de basique qui n’a plus de pensées ou de jugements, qui est juste concentré sur cette montée, cette vague indescriptible qui te traverse tout le corps qui soudain se relâche par saccades et se détend totalement en quelques secondes, du pur bonheur! »

Aïda: « C’est une sorte de fourmillement qui s’intensifie peu à peu, qui devient insoutenable, on a la tête qui tourne, puis d’un coup, on se sent incroyablement légère, comme si on flottait dans l’air. »

Anissa: « Cela ressemble à des spasmes qui secouent tout le corps, un tremblement de terre, un tsunami qui s’achève en tremblements et en sueur. »

Héla: « C’est comme être sur des montagnes russes, le cœur qui bat comme un fou à l’approche de la descente, le souffle qui s’accélère et le besoin de crier pour décharger toute la tension qui s’accumule. »

Monia: « C’est à la fois fondre et exploser, être un volcan et une poupée de cire, on ne contrôle rien et c’est probablement les seuls moments dans la vie où l’on est concentré uniquement sur l’instant présent. »

Malek: « Tout devient serré, la respiration devient ardue comme si on était soudain privé d’oxygène, le corps pompe tout le sang vers une seule zone, le bas ventre qui commence à vibrer puis des vagues successives inondent tout le corps de plaisir. C’est tellement intense qu’on a l’impression que les muscles vont tous vers la crampe. »

Chiraz: « L’image simplifiée qui peut expliquer ce que je ressens c’est celle d’un verre qui se remplit, remplit jusqu’à déborder et tout inonder. »

Alya: « Tout disparaît autour. Plus rien n’existe, ni les murs, ni le monde. Il n’y a plus que cette unique sensation, concentrée en un seul point du corps qui t’aspire entièrement puis te rejette comme une vague rejette un corps sur le sable. »

Houda: « L’impression que toute l’énergie qui circule dans mon corps se retire pour se concentrer en un un seul point, mon vagin, qui se met à pulser comme un fou jusqu’à imploser. »

See Also

Olfa: « On entre en transe, on plane, on tremble, on n’est plus ni humain ni animal, on devient une autre entité, quelque chose d’inexplicable et de magique. »

Sabrine: « C’est une vibration qui aumente en intensité, encore et encore, qui travese tout le corps, intense comme un accès de folie mais délicieuse. Puis on perd tout contrôle, les muscles se relâchent, on plane, on est au 7ème ciel, c’est tout simplement magique! »

ça donne envie, non? 🙂

Binetna est un site féminin collaboratif

 

 

What's Your Reaction?
Excited
1
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top