Now Reading
Pourquoi les femmes demandent le divorce?

Pourquoi les femmes demandent le divorce?

Selon deux avocats et un juge à qui on a posé la question, en Tunisie, ce sont les femmes qui demandent le plus souvent le divorce. Quand c’est l’homme qui le fait, il est fréquent qu’avant le jugement définitif, il fasse marche arrière et annule la procédure. Ce qui arrive très rarement quand c’est la femme qui fait la démarche. Une fois qu’elle a décidé de partir, la femme tunisienne ne revient pas en arrière.


Soufia, 42 ans, 2 enfants, 14 ans de mariage, divorcée depuis un an: « Il n’était plus du tout investi ni dans la relation de couple ni dans la famille. Il ne faisait plus rien pour me faire plaisir et ne m’aidait plus du tout à la maison ou avec les enfants. Pourtant nous travaillons tous les deux mais c’est quand même moi qui m’occupais des tâches ménagères, des devoirs, j’accompagnais et ramenais les enfants en classe et à leurs activités. quand je râlais, il m’ignorait. Et puis il a commencé à mettre de moins en moins d’argent dans la caisse commune. J’assumais pratiquement tout sous prétexte qu’il avait un crédit voiture. A un moment, j’ai réalisé qu’il ne me servait à rien d’avoir un mari finalement. Quitte à tout faire toute seule, au moins je n’allais plus m’énerver à le voir les pieds sur la table en train de regarder la télé, pendant que je faisais vaisselle, lessive et devoirs ».

Amal, 36 ans, 1 enfant, 5 ans de mariage, divorcée depuis 2 mois:« Le gars pensait avoir épousé sa mère. Il s’attendait à ce que je fasse sa lessive, sa popote et que je lui ramène son thé devant la télé après le déjeuner. Il s’attendait surtout à ce que j’assume toutes les tâches ménagères sans qu’il lève le petit doigt. J’ai arrêté de travailler à la naissance de mon fils parce qu’il tombait souvent malade et que je ne voulais pas le mettre à la crèche. Pour lui, j’étais devenue la bonne à tout faire. Et quand je me révoltais, il me parlait mal et me disait que je n’étais pas une vraie femme comme sa mère. J’ai fini par lui dire d’aller retrouver les jupes de sa mère. Il est d’une incroyable immaturité ».

Senda, 29 ans, pas d’enfant, 18 mois de mariage, divorcée depuis un an:« Un jour, en mettant le linge dans la machine, j’ai vu une trace de rouge à lèvres sur sa chemise. J’ai cru mourir. Je l’ai confronté. Il a ri et m’a dit que je me faisais des films, qu’il n’avait aucune idée de comment c’était arrivé là. Bien sûr, je ne l’ai pas cru et j’ai commencé à surveiller tout ce qu’il faisait. J’ai remarqué que son portable était toujours sur silencieux, avec l’écran tourné vers le bas. Quand je lui ai posé la question, il s’est fâché, m’accusant de voir le mal partout et m’a fait la tête pendant plusieurs jours. Il prenait son portable partout avec lui, jusque dans les toilettes. Mais un jour, le facteur a eu besoin qu’il lui signe un papier pour récupérer une lettre recommandée. Il a oublié de prendre son téléphone. Je connaissais le code. Quand j’ai vu les messages, mon cœur s’est arrêté de battre. Ils s’appelaient bébé, se disaient qu’ils s’aimaient et s’envoyaient des textos coquins. Mon monde s’est écroulé. Quand il a vu son tél dans mes mains et mon visage, il a compris. Comme un lâche, il est sorti. J’ai pleuré pendant des semaines puis j’ai décidé que je n’allais pas passer ma vie à douter. J’ai demandé le divorce. Je ne suis pas prête de refaire confiance ».

Cyrine, 35 ans, 2 enfants, 10 ans de mariage, en instance de divorce: « J’ai épousé un fils à maman. Sa relation avec sa mère était insupportable. Elle avait tous les droits et moi aucun. Elle avait les clés de chez nous, venait quand ça lui chantait, changeait mes objets de place, rangeait mes affaires parce qu’elles n’étaient pas assez ‘bien rangées’…et quand je m’en plaignais à mon mari, il me disait que c’était normal, que c’était sa mère et que je n’avais qu’à laisser glisser. Après tout, elle faisait ça pour m’aider. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est quand on a décidé de changer notre salon qui se faisait vieux. On avait parlé d’aller voir quelques enseignes pour se faire une idée des prix mais on n’en avait pas encore eu le temps. Et un jour, en rentrant, j’ai découvert un nouveau salon dans ma maison. Il avait emmené sa mère choisir avec lui et l’avait acheté sans même me consulter. Le pire, c’est qu’il trouvait ça tout à fait normal. J’ai jeté l’éponge. Je le laisse à sa mère. J’ai besoin d’un homme et pas d’un petit garçon ».

Les autres raisons qui sont à l’origine de plusieurs divorces sont la radinerie et la violence verbale ou physique.

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top