Now Reading
J’ai été violée par mon oncle dans l’indifférence totale de ma famille !

J’ai été violée par mon oncle dans l’indifférence totale de ma famille !

Par Ghalia L

J’ai 28ans, je suis mariée et j’ai une fille qui a 4 ans.

Ce qui m’est arrivé me hante tous les jours et chaque fois que je regarde ma fille.

Quand j’étais petite fille, ma mère me confiait souvent à ma grand-mère maternelle. J’aimais y aller parce que j’retrouvais mes cousines. Mon oncle était proche et jouait souvent avec moi.

Ca a commencé par des bisous sur la bouche vers à l’âge de 6 ans. C’était pour moi un signe d’amour. Il faisait très souvent ça et ça a évolué en des câlins sur le lit et des frottements.
Il me montrait son pénis et me demandait de toucher, je devais avoir dans les 8 ans et je ne comprenais pas trop.

J’étais jeune, sage et bête !

Plus tard il a commencé à me menacer et dire de ne rien répéter. Il me disait «Kén ta7ki atou tchouf». Et je n’en parlais pas…et ca continuait tous les jours vu que c’était ma grand-mère qui me gardait. Mon oncle travaillait de nuit et était souvent à la maison pendant la journée.

Le déclic s’est opéré à l’âge de 10 ans quand un jour je l’ai vu faire la même chose avec ma cousine qui avait 16 ans. Ils étaient sur le lit dans la chambre et il était au-dessus d’elle. Ca a été un choc! Je voyais l’image de ce que je vivais.

Depuis ce jour là j’ai tout fait pour l’éviter et le fuir mais sans rien raconter autour de moi… J’étais par ailleurs très proche de sa femme (oui il était marié !), et je remarquais que de jour en jour elle n’était pas bien. Un jour j’ai insisté pour comprendre ce qu’elle avait et elle avait répondu qu’elle soupçonnait quelque chose entre son mari (mon oncle) et ma cousine.

Ce jour là je lui ai tout avoué et tout expliqué… mais rien n’a changé.
Ce n’est qu’à l’âge de 12 ans que j’ai pris mon courage à deux mains pour tout raconter à ma mère. J’avais trop peur de lui.Mais le changement que j’attendais ne s’est pas produit.
Ma mère a fait un scandale, s’est disputé avec ma grand-mère et mon oncle. Mais suite à cela elle a continué à me confier à ma grand-mère et à faire comme si rien ne s’était jamais passé.

Tout le monde s’est depuis comporté comme si rien ne s’est jamais passé, comme si ce qui m’était arrivé était anodin.

Personne n’a pris ma défense, personne ne m’a soutenu et j’ai grandi dans cet environnement comme si rien ne s’était jamais passé.

Et moi, je ne pouvais rien faire mis à part le fuir quand je le croisais.

Une fois alors que j’avais 14 ans il a essayé encore une fois de plus, j’ai fui et j’ai passé la journée cachée dans le jardin avec ma petite cousine. Quand ma mère est rentrée et a demandé pourquoi j’étais dans le jardin j’ai juste répondu que je prenais l’air. A quoi bon lui raconter ce qu’elle sait déjà, qu’est ce que ça aurait changé vu qu’elle n’a rien fait?
J’en veux énormément à ma mère car pour moi elle aussi a détruit ma vie. Certes elle n’avait pas le choix car elle travaillait et mon père était absent… Je n’ai jamais rien raconté à mon père.
La femme de mon oncle, venant d’un milieu rural et très modeste, ne l’a jamais quitté…ils ont eu deux filles ensemble.

Mon seul recours était mes prières. Je priais le bon dieu tous les jours pour qu’il souffre, pour qu’il soit puni… et sur ça aussi je m’en veux car le bon dieu lui a ôté sa fille à l’âge de 8 ans. Elle est décédée suite à une fuite de gaz. Je culpabilise car je l’aimais et je ne voulais pas qu’elle meure.

«Hasibiya allah w né3m alwakil», ce qu’il fait pour moi s’est retourné contre lui

See Also

Est ce qu’il violait ses filles ? Je ne sais pas, mais sa femme est très méfiante.
Est ce qu’il y a eu pénétration avec moi ? Je ne sais pas et je ne m’en souviens pas. Tout ce dont je me souviens c’est que je voyais souvent son pénis.
Je me suis posée cette la question lors de mon premier rapport avec mon mari. Il n’y pas eu de sang et j’ai du raconter toute l’histoire à mon mari. Le lendemain je suis allée faire un scandale à ma mère et je lui ai dit que c’est à cause d’elle et que son frère a détruit ma vie. Elle a juste pleuré.

Je suis après allée consulter un gynécologue,
il m’avait après alors que j’avais un hymen élastique et qu’il ne pouvait pas savoir si j’avais perdu ma virginité depuis longtemps ou pas.

Sexuellement avec mon mari ça se passait mal. J’étais chaque fois bloquée comme pétrifiée… je n’arrivais même pas à le regarder nu.

J’en veux beaucoup à ma mère de ne pas m’avoir épargnée ce calvaire.
Mon mari a voulu me pousser à porter plainte mais je l’en ai dissuadé. Si ma famille n’a rien pu faire pour moi personne n’y pourra rien.

Ma fille n’a que 4 ans mais je ne la confie jamais à personne, même pas à son père ou à son oncle ou son cousin… la belle famille n’en parlons pas.
Mon mari commence à être gêné par ma méfiance et essaye de me raisonner mais c’est plus fort que moi.

Je ne suis pas allée consulter un psy parce que je n’en ai ni le temps ni les moyens, et puis de toute façon le mal est fait.

J’en parle maintenant parce que je veux alerter les parents.
J’en parle maintenant parce que j’ai trop peur pour ma fille.


NDLR:
Malheureusement l’agresseur est souvent un proche, et les enfants gardent le silence. Voila Comment prévenir un viol, comment s’en rendre compte et que faire?

 

Binetna est un site féminin tunisien collaboratif
What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
1
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top