Now Reading
Parce que les hommes mariés me vont si bien

Parce que les hommes mariés me vont si bien

par Sonia. C

Le premier, j’étais théoriquement encore mariée, je ne l’ai pas cherché, mais il était là, avec lui je me suis sentie femme de nouveau, j’ai succombé, il était marié avec des enfants en bas âge mais je n’étais pas sa première «amante» comme il disait, on se voyait chez lui quand sa femme était au boulot, on passait des heures à discuter par messagerie et au téléphone puis il a commencé à s’attacher à moi, j’ai culpabilisé (par rapport à ses enfants)…je me suis séparée de lui en me promettant de ne plus fréquenter des hommes mariés.

Puis, il y a eu un autre, celui qui m’avait fait des avances quand j’étais follement amoureuse de mon mari…et qui me plaisait…il était marié aussi mais un coureur de jupons…après tout c’est son affaire, il n’y aurait pas eu moi, il y en aurait une autre…c’était juste une histoire de sexe avec lui… quelques semaines puis l’envie m’est passée. J’étais désormais déterminée à être raisonnable et à ne plus être avec celui d’une autre…

Mais j’ai rencontré M, il m’a draguée avec beaucoup de classe et de patience, je n’ai ressenti à aucun moment que j’étais juste un coup qu’il voulait tirer, j’ai même eu du mal à croire qu’il s’intéressait à la femme. Il était beaucoup plus âgé que moi, respectable, notable, riche, un peu mon idéal masculin quand je rêvais du prince charmant ! Il m’a apporté la sécurité dans une période ou j’étais perdue, je suis tombée amoureuse de lui et lui aussi d’après ses dires. J’étais en contradiction avec moi-même mais j’étais aveugle, il m’avait dit qu’entre lui et sa femme il y avait juste de la cohabitation : on sortait, on se voyait dans son appartement, ou plutôt sa garçonnière, on voyageait, on passait des heures à discuter. Je suis arrivée à me persuader qu’il n’était pas vraiment marié, qu’il était à moi. J’étais avec lui, je le rendais heureux et lui aussi, vivre en cachette m’arrangeait, les horaires auxquels on se voyait m’arrangeaient. Des semaines, des mois sont passés puis les remords ont recommencé…je ne m’aimais plus, je détestais ses absences quand il était chez lui, je détestais être l’autre, j’ai détesté être dans l’attente d’un message, d’un coup de fil, les weekends, les jours fériés, les fêtes, la vie…

J’ai fini par rompre en me disant que mon chagrin d’amour finirait par passer et que c’était mieux ainsi…que j’avais droit à un homme à moi toute seule et pas à temps partiel, quelqu’un avec qui je pourrais partager des soirées de temps à autre ailleurs que sur internet…car dépassé le cap du premier mois, l’homme marié devient anxieux, il a peur que sa femme remarque son changement, ses messages, ses sorties, ses états d’âme et son attachement à son téléphone et la relation qui était celle d’un conte de fée se banalise et devient celle d’une série B où on se voit entre midi et 2 pour dévorer un sandwich et baiser et les conversations sont mises en sourdine pour ne pas éveiller la curiosité et les soupçons…

Une amie, me présente alors un certain S divorcé, cultivé, charmant, attentionné, affectueux et responsable, le courant passe, nous passons quelques semaines agréables, des RDV où je me sens une femme à part entière mais je déchante très vite quand je me rends compte, que cet homme ne s’engagera jamais avec moi, plus il s’attachait à moi et plus il prenait ses distances. Quand je parle d’engagement, je ne parle pas de mariage mais d’engagement moral, de quelqu’un qui fait attention à vous, qui est là pour vous, qui a envie de tout partager avec vous. J’ai voulu qu’on se sépare.

Aujourd’hui, j’ai eu 2 expériences avec des hommes divorcés, ma conclusion est la même : le divorce rend les hommes amers, ils n’oublient pas leur première femme et ont très peur de s’attacher.

Puis je récidive avec un autre qui trouvait de l’apaisement dans notre relation, une femme compréhensive, attachante, mûre, disponible et avec une expérience sexuelle qui lui permet d’échapper à la routine conjugale et d’assouvir ses désirs…à partir de ce moment, je ne me suis plus posé de questions : je me suis fait une raison…si un homme me drague et qu’il me plait, qu’il soit marié ou pas ce n’est nullement mon affaire…

See Also

Pourquoi ? Parce que depuis 2 ans que je suis divorcée et en apparence célibataire, je ne me fais draguer que par des hommes mariés, je découvre en fait un monde que j’étais à mille lieux d’imaginer : il n’y a pas de profil d’hommes infidèles, tous les couples y sont exposés et l’infidélité est devenue tellement banale que je me demande si la fidélité existe vraiment. Les femmes trompées ne se doutent de rien la plupart du temps et les hommes infidèles ne veulent en aucun cas faire du mal à leurs femmes, encore moins à leurs enfants. Bien au contraire, ils y sont très attachés et le fait d’avoir des relations extraconjugales qui mettent en « danger » leur couple leur fait réaliser à quel point ils tiennent à leur foyer. Et d’ailleurs, dans aucun des cas dont je parle je n’ai voulu « voler » le mari d’une autre…je ne cherche pas à me caser en réalité et je ne veux pas du tout m’engager dans le sens classique du terme. Je pense que c’est mon âge et mon côté indépendant qui attire cette classe d’homme qui cherche une relation stable et libre en même temps et fait fuir les célibataires qui eux, veulent une femme qui a besoin d’eux, sur qui ils auront une certaine longueur d’avance…

J’ai appris à vivre seule tout en étant engagée avec un homme, je ne me suis jamais posée la question si l’homme avec qui je suis quitterait sa femme pour moi, car je suis intimement persuadée (après toutes les discussions que j’ai eu avec ces hommes des heures durant) qu’un homme tunisien, ne sera jamais heureux s’il quitte sa femme. Est-ce qu’un jour j’aurais droit à un homme à plein temps, que je pourrais réveiller le matin, qui passera me prendre pour sortir et avec qui je partirai en weekend au vu et au su de tout le monde et non comme une voleuse, qui ne mettra pas nos conversations en sourdine? Je ne sais pas et je ne me pose plus la question. Est-ce que le fait de vivre l’amour avec l’homme d’une autre fait de moi une mauvaise personne ou la moitié d’une femme ? Peut-être mais aujourd’hui ce n’est plus important pour moi bien qu’il m’arrive d’être triste et laissée pour compte. Car, peut être que finalement il y a des personnes destinées à vivre l’amour à plein temps et d’autres comme moi…Alors, je profite d’instants de bonheur et de complicité qui ne sont pas donnés à tout le monde …

Et actuellement, j’ai trouvé mon bonheur avec ma moitié, un autre homme marié…qui me comble, notre relation est réellement fusionnelle, et le fait qu’il soit marié ne change rien pour moi, je sais, qu’il sera toujours là pour moi…

Binetna est un site féminin tunisien collaboratif
What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top