Now Reading
Coup de gueule des architectes tunisiens

Coup de gueule des architectes tunisiens

Par: Mohamed Ilyés Darghouth, architecte en colère

Les architectes tunisiens sont en colère et tiennent à le faire savoir. C’est pour cela que le mouvement «Architectes en colère» a été créé afin de protester contre le favoritisme, la corruption et tous les dépassements qui nous empêchent d’exercer pleinement notre métier.

Ce qu’on veut, c’est se regrouper pour réfléchir à des solutions juridiques, administratives et pratiques pour remédier à tout ce qui nous empêche d’exercer au mieux notre métier.

Et parce que les actions en disent plus que les paroles, on a décidé d’organiser un sit-in le mercredi 8 février devant le siège de l’ordre des architectes de Tunisie, pour revendiquer une assemblée générale extraordinaire qui aura pour ordre du jour la révision du règlement intérieur.

Ce sit-in est un coup de gueule face à l’attitude et aux agissements de notre conseil de l’ordre qui a dévié de sa trajectoire et qui ne répond plus du tout à nos attentes. En effet, il ne se préoccupe plus des problèmes de notre profession ni des nombreux dépassements, tels que les permis de construire, ou ce qui se passe au niveau des concours nationaux. Au lieu de valoriser les architectes ou de revoir le barème des honoraires non mis à jour depuis la fin des années 70, il les divise et creuse encore plus l’écart entre les régions en favorisant le rejet et l’isolement.

Ce conseil est même arrivé à convoquer deux collègues pour un conseil de discipline pour des statuts Facebook, il s’agit d’une atteinte à la liberté d’expression, et ce n’est pas la 1ère fois que cela arrive, cela fait partie de la politique de division et d’intimidation utilisée par le conseil. Et c’est d’ailleurs cette raison qui a motivé le choix de la date symbolique du 8 février pour le sit-in car c’est la date des deux conseils de discipline, en question.

La réforme ne peut que commencer de l’intérieur et c’est pour cela que notre seule demande actuellement est de réviser le règlement interne afin de clarifier les ambiguïtés existantes, de pallier à la faiblesse de la loi 74 et ses multiples interprétations et de redonner à l’architecte sa place d’acteur social.

Binetna est un site féminin collaboratif

 

What's Your Reaction?
Excited
0
Happy
0
In Love
0
Not Sure
0
Silly
0
View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

© 2019 BINETNA. All Rights Reserved.

Scroll To Top